Comment réussir un séjour linguistique

Les participants à un séjour linguistique ont pour objectifs de mettre en pratique leurs bases scolaires, améliorer leur expression orale, revoir les éléments de grammaire fondamentaux. Des participants préparent un examen ou un séjour professionnel dans le pays. D’autres étudient une langue étrangère pour leur plaisir, par intérêt culturel ou par nécessité si leur propre pays est bilingue ou trilingue. Pour les professeurs, le séjour linguistique leur permet de rafraîchir leurs connaissances et éventuellement de découvrir de nouvelles méthodes d’enseignement.

La réalisation de ces objectifs doit tenir compte de trois facteurs décisifs :

1. La durée
Pour un séjour court, une durée de 3 semaines est considérée comme optimale. Un séjour long de 3 à 6 mois est idéal.

2. L’intensité
Le choix d’un cours très intensif et éventuellement d’un cours particulier garantit les meilleurs résultats. Ces cours sont les plus chers mais aussi les plus efficaces.

3. L’engagement personnel
La fréquentation régulière des cours est fortement recommandée car un jour d’absence se rattrape difficilement.

Dans la classe, le participant doit adopter une attitude positive envers la langue et le pays d’accueil. Il doit se montrer actif, questionner et solliciter le professeur pour de meilleurs résultats.

A la maison, il doit revoir le vocabulaire et les difficultés grammaticales et faire les exercices donnés en classe. Un travail personnel quotidien, même court, complète parfaitement l’enseignement dans la classe.

Dans la rue, le participant doit être en éveil pour profiter de son environnement et apprendre des mots ou des expressions vues sur les enseignes des magasins, sur des affiches publicitaires ou sur des panneaux d’informations.

Enfin, il lui faut consacrer du temps à la participation à des activités sociales, à la pratique des sports ou à d’autres activités qui permettent d’établir un contact avec les habitants du pays.

La durée, l’intensité et l’engagement personnel sont donc les clés d’un séjour linguistique réussi. Mais quelquefois, des résultats spectaculaires sont obtenus de façon presque inattendue. Par exemple, un jeune a de mauvaises notes à l’école et les parents décident d’un séjour linguistique. Dans le pays, le jeune expérimente un enseignement plus ludique et moins stressant qui fait disparaître un blocage vis-à-vis de la langue étudiée. Un intérêt nouveau et de meilleurs résultats suivent.

Pour un adulte à l’expression difficile, l’encadrement et l’aide d’un professeur, la confrontation dans le pays aux pratiques de la vie quotidienne et la communication avec ses habitants lui redonnent confiance et améliorent de façon spectaculaire sa compréhension et son expression.